Le fonctionnement de l'oreille

Quelques chiffres sur l'audition

En France, on estime à 6 millions le nombre de personnes malentendantes. Seulement 2 millions d’entre eux sont porteurs d’appareils auditifs. Le marché français de l’appareillage est un secteur en plein essor mais nous restons largement derrière nos voisins européens, là où l’appareillage s’est démocratisé.

Et pourtant…

72% des personnes portants des appareils auditifs déclarent que leurs prothèses fonctionnent mieux que ce qu’ils espéraient, 90% de ces mêmes personnes reconnaissent que leurs correcteurs auditifs améliorent leur efficience au travail.

Comme l’indique Guillaume Flahault « il est maintenant reconnu que les appareils auditifs aident à lutter efficacement contre l’isolement, favorisent l’autonomie et améliorent le bien-être ». En effet, 96% des porteurs ont déclaré que leurs aides auditives améliorent leurs qualités de vie, leurs communications, leurs capacités à participer à des activités de groupe, et développer leur confiance en soi qui va de pair avec un meilleur maintien de leur santé mentale et physique. (Source Synea)

Alors qu’attendez-vous pour vous appareiller ?
Nous allons vous donner quelques éléments pour mieux comprendre votre audition.

Le fonctionnement de l'oreille

L'oreille se compose de trois parties :
l'oreille externe (pavillon et conduit auditif) et l'oreille moyenne (tympan et chaîne des osselets) assurent le transfert des ondes sonores à l'oreille interne ou cochlée , qui transforme ce stimulus en message nerveux. D'un point de vue physiologique, c'est-à-dire au niveau de la fonction audition dans son ensemble, on peut distinguer :

systeme_oreille

  • L’Oreille Externe, l’appareil de réception:
  • L'oreille externe est à la fois une structure de protection et de résonance; elle comprend le pavillon, qui capte les ondes sonores, et le conduit auditif, qui les transmet jusqu'au tympan.
  • L’Oreille moyenne, l'appareil de transmission:
  • L'oreille moyenne a un double rôle : elle doit protéger l'oreille interne, mais surtout lui transmettre les vibrations sonores. Elle est composée de la caisse du tympan, où se situent trois osselets (le marteau, l'enclume et l'étrier). Elle est directement en contact avec l'oreille externe par le biais de la membrane du tympan, et avec l'oreille interne par les fenêtres ronde et ovale. Son rôle est d'assurer le transfert des ondes sonores du milieu aérien aux liquides et structures de la cochlée. La surface du tympan est 20 fois plus grande que celle de la fenêtre ovale qui ferme la cochlée. Le système tympan/chaîne ossiculaire démultiplie donc la force s'exerçant sur le tympan permettant ainsi la transmission de la vibration du milieu aérien aux liquides de la cochlée.
  • L’Oreille interne, l'appareil de perception:
  • L'oreille interne comprend 2 organes sensoriels : le vestibule, qui joue un rôle essentiel dans l'équilibre, et la cochlée qui est l'organe de l'audition. L’oreille interne commence à l'organe de Corti et se poursuit par les différents neurones aboutissant aux aires corticales auditives. Le rôle de la cochlée est de transformer la vibration des liquides et des structures adjacentes en message nerveux. Cette fonction est assurée par les cellules sensorielles (cellules ciliées) de l'organe de Corti. Ces cellules transmettent ensuite le message aux neurones cochléaires qui vont, à leur tour, le transmettre au cerveau par le nerf auditif.